Top 5 des cépages les plus répandus en France

Top 5 des cépages les plus répandus en France


L’élaboration d’un vin commence par la culture d’un fruit, et ce fruit est celui d’une plante : la vigne. Il en existe plusieurs variétés, il s’agit des cépages. Si en France, on trouve plus de deux cent cépages, une petite dizaine représente plus de 70% du vignoble hexagonal. Décomposés en cépages rouges ou en cépages blancs - ce qui n’influe pas toujours sur la couleur des vins qu’ils contribuent à produire - ils peuvent être utilisés seuls ou en assemblage.
Mais quels sont les cépages les plus courants dans notre pays ? La sélection Les Compagnons Récoltants vous emmène à la rencontre des cinq cépages les plus répandus en France…

Merlot


Ses origines :

Cépage rouge le plus cultivé en France et dans le monde, le Merlot est originaire du nord de l’Aquitaine.

Ses terroirs de prédilection :

Naturellement, le Merlot est un cépage largement cultivé dans le Bordelais, et plus généralement dans le Sud Ouest, mais il s’est aussi exporté pour s’épanouir dans le Languedoc.

Ses vins privilégiés :

De part ses origines, le Merlot est privilégié dans l’élaboration des vins de Pomerol ou de Saint-Émilion, mais également dans de nombreuses appellations du Bordelais. Dans le Languedoc, il participe également au rayonnement des vins rouges d’ IGP Pays d’Oc.

Ses caractéristiques gustatives :

Le Merlot est apprécié pour les notes aromatiques de fruits rouges qu’il révèle dans un mariage de puissance et de rondeur.



Grenache


Ses origines :
Originaire de Catalogne en Espagne, le Grenache Noir s’est développé avec l’expansion du royaume aragonais au XVème siècle, pour trouver sa place le long des côtes françaises de la Méditerranée.

Ses terroirs de prédilection :
Naturellement résistant à la sécheresse, le Grenache Noir est principalement cultivé dans les terroirs du Languedoc, de la Vallée du Rhône, et de la Provence.

Ses vins privilégiés :
Le Grenache Noir contribue à l’élaboration de vins rouges, comme par exemple les Côtes du Rhône, mais aussi de rosés tels que les Bandol ou les Languedoc Pic-Saint-Loup.

Ses caractéristiques gustatives :
Seul ou en assemblage, le Grenache est réputé pour les vins doux, fruités et faiblement acides qu’il contribue à  élaborer.



Ugni Blanc


Ses origines :
Originaire d’Italie, où il est connu sous le nom de « trebbiano bianco », l’Ugni est un cépage blanc cultivé en France depuis le Moyen-Âge.

Ses terroirs de prédilection :
Capable de s’adapter à des climats et des sols très variés, l’Ugni blanc est aussi bien cultivé dans le Sud Ouest, qu’en Provence ou dans le Languedoc.

Ses vins privilégiés :
L’Ugni blanc contribue majoritairement à l’élaboration de vins blancs et rosés. Cépage principal, complémentaire ou accessoire de très nombreuses appellations, on le rencontre entre-autres dans les Côtes de Provence blancs ou les Bandol rosés,  mais il trouve aussi sa place dans certains Monbazillac ou Entre-Deux-Mers.

Ses caractéristiques gustatives :
Cultivé dans des terroirs divers, l’Ugni peut révéler des caractéristiques très variées. Toutefois, il est connu pour donner des vins vifs et toniques, révélant des notes d’agrumes.



Syrah


Ses origines :
Les origines de la Syrah restent encore un mystère aujourd’hui… Toutefois en France, elle est un cépage historique des Côtes du Rhône.

Ses terroirs de prédilection :
Cépage rouge qui s’adapte à des conditions variées, on cultive la Syrah sur ses terres historiques de la Vallée du Rhône, mais aussi dans le pourtour méditerranéen, du Languedoc à la Provence.

Ses vins privilégiés :
La Syrah contribue principalement à l’élaboration de vins rouges ou rosés. En cépage principal ou complémentaire, on la retrouve dans les vins rouges des Côtes du Rhône ou les Corbières, ainsi que dans les rosés des Coteaux d’Aix-en-Provence ou des IGP Pays d’Oc.

Ses caractéristiques gustatives :
La Syrah se caractérise par les arômes de fruits noirs des vins qu’elle contribue à produire, mais aussi les notes animales qu’elle exprime dans certains rouges de garde.



Sauvignon


Ses origines :
Fruit d’un croisement entre deux variétés de plants, le Cabernet franc et le Sauvignon blanc, le Cabernet-Sauvignon est devenu un cépage à part entière dont les origines sont françaises. 

Ses terroirs de prédilection :
Si le terroir de prédilection du Cabernet-Sauvignon est le Bordelais où il participe à l’élaboration de nombreux Grands Crus, il s’épanouit également dans la Vallée de la Loire, dans le Languedoc et en Provence.

Ses vins privilégiés :
Bien qu’il intervienne dans les assemblages de nombreux vins du Val de Loire ou du Languedoc, c’est dans le Bordelais que le Cabernet-Sauvignon s’exprime pleinement. Il y est un incontournable de plusieurs appellations célèbres comme Médoc, Pauillac ou encore Graves.

Ses caractéristiques gustatives :
Le Cabernet-Sauvignon donne des vins puissants et charpentés aux arômes de fruits noirs parfois légèrement épicés, qu’il révèle dans une structure soyeuse.

 

Chardonnay, Pinot noir, Gamay, Sauvignon… la liste des cépages est encore longue, preuve de la richesse incomparable du vignoble hexagonal. Et si la France est une mosaïque d’appellations, c’est aussi une mosaïque de cépages qui s’expriment différemment selon les terroirs. Leur découverte est alors infinie, promesse de très belles dégustations.